L’entretien d’embauche est « le Â» rendez-vous Ă  ne pas manquer

De maniĂšre gĂ©nĂ©rale, lorsque les candidats vont passer un entretien de recrutement, ils se concentrent sur la prĂ©paration du rendez-vous. Ils Ă©tudient le poste Ă  pourvoir. Aussi, ils revoient leur parcours professionnel, et leur argumentaire de motivation. Et puis, ils font quelques recherches sur l’entreprise et se prĂ©parent Ă  rĂ©pondre aux questions piĂšges du recruteur pendant l’entretien d’embauche.

En revanche, les demandeurs d’emploi ne pensent pas Ă  l’avant et Ă  l’aprĂšs entretien d’embauche. Pourtant, le moment qui prĂ©cĂšde et qui suit ce fameux rendez-vous est aussi important que l’échange avec le recruteur.

Mais quand dĂ©bute et quand fini l’entretien d’embauche ?

C’est une bonne question, et la rĂ©ponse est simple mĂȘme si elle est mĂ©connue. En effet, trop de candidats partent dĂ©crocher leur job sans porter un intĂ©rĂȘt Ă  cette question.

L’entretien d’embauche commence dĂšs que vous ĂȘtes en contact avec l’entreprise de quelque maniĂšre que ce soit. Il se termine une fois que vous avez reçu un retour du recruteur qu’il soit positif ou nĂ©gatif.

3 moments clĂ©s Ă  ne pas manquer avant l’entretien d’embauche

Le premier contact avec l’entreprise : l’appel tĂ©lĂ©phonique

Tout d’abord, les employeurs passent toujours par l’étape de l’entretien tĂ©lĂ©phonique. Cet appel fait souvent office de prĂ© entrevue. En effet, les recruteurs souhaitent valider certains points sur votre Curriculum vitae et vĂ©rifier l’adĂ©quation entre ses attentes et les vĂŽtres.

MĂȘme si ce conseil RH est un peu dĂ©concertant, il ne faut jamais rĂ©pondre Ă  votre interlocuteur. Pourquoi ? Car vous ne savez pas qui est au bout du fil et vous n’ĂȘtes pas prĂ©parĂ©. Vous aurez surement postulĂ© Ă  plusieurs offres pendant votre recherche d’emploi. Aussi vous ne savez pas quelle est l’entreprise qui vous appelle et par consĂ©quent pour quel poste vous allez devoir vous vendre. Lorsqu’un recruteur souhaite vous joindre il laissera obligatoirement un message avec ses coordonnĂ©es.

entretien téléphonique

Aussi, attendez d’ĂȘtre dans un endroit calme et isolĂ© avant de le rappeler. Les candidats qui dĂ©crochent ou qui rappellent alors qu’on entend le vent, l’essoufflement d’une marche, le bruit alentour, ou lorsqu’ils sont au volant ne laissent pas une bonne image au recruteur.

Ainsi, prĂ©parez-vous Ă  avoir un entretien tĂ©lĂ©phonique dans de bonnes conditions. Ayez l’offre d’emploi avec la description du poste avec vous pour savoir de quoi on parle lorsque vous serez en ligne avec le recruteur. Parlez de vous en aiguisant la curiositĂ© de votre interlocuteur. En effet, dĂ©crivez votre expĂ©rience professionnelle sans trop en dire pour en laisser pour le jour J. Il faut rĂ©pondre aux questions posĂ©es sans trop dĂ©velopper non plus.

Enfin, si le recruteur vous convoque en entretien et vous envoie un mail de confirmation, la politesse veut que vous rĂ©pondiez. Aussi, faĂźtes une rĂ©ponse d’accusĂ© de rĂ©ception de son message en confirmant votre prĂ©sence au rendez-vous en vĂ©rifiant les fautes d’orthographe et en mettant les formules de politesse.

L’arrivĂ©e sur les lieux de l’entretien d’embauche

Dans un processus de recrutement les premiĂšres minutes sont souvent dĂ©cisives. Aussi, il est primordial de faire bonne impression dĂšs votre arrivĂ©e dans les locaux de l’entreprise. Dans cette Ă©tape, la communication verbale et la communication non verbale sont aussi importantes. Soyez attentif Ă  toutes les personnes que vous pouvez croiser. DĂźtes « bonjour » Ă  tout le monde et adoptez une posture dynamique qui rĂ©vĂšle votre confiance en vous.

Enfin, si vous ĂȘtes amenĂ© Ă  attendre dans une salle d’attente ou Ă  l’accueil de l’entreprise, il est conseillĂ© de porter attention Ă  votre langage corporel. Adoptez une posture ouverte, soyez souriant et maĂźtrisez votre gestuelle. De mĂȘme, si le recruteur est en retard, Ă©vitez de montrer votre agacement et votre impatience mĂȘme si vous, vous avez fait preuve de ponctualitĂ©.

Profitez de cet instant pour souffler un bon coup, vous concentrer et mettre votre tĂ©lĂ©phone portable en silencieux !

La prise de contact physique avec le recruteur

poignée de main

Tout d’abord, il faut avoir conscience que si vous ĂȘtes convoquĂ© pour une entrevue c’est que vous avez dĂ©jĂ  Ă  moitiĂ© convaincu le recruteur. Reste Ă  confirmer son premier jugement en lui dĂ©montrant que vous ĂȘtes le candidat idĂ©al.

Dans un premier temps, cela passe par le contact visuel. Cette Ă©tape dure quelques secondes Ă  peine. En effet, en un coup d’Ɠil vous devez faire bonne impression et convaincre votre interlocuteur que vous pouvez vous adapter Ă  l’entreprise. Aussi, portez attention Ă  votre tenue vestimentaire et votre image.

Ensuite, le recruteur vous invite Ă  entrer en contact physiquement avec lui. Aussi, ce n’est pas le moment d’oublier la confiance en soi et la poignĂ©e de main ferme. Aussi, ne montrez pas votre nervositĂ©. Pour Ă©viter d’avoir l’air stressĂ© le jour J, n’oubliez pas de prĂ©parer votre entretien en amont.

Enfin, lorsque le recruteur vous invite Ă  le suivre pour vous installer pour le rendez-vous soyez dynamique. Aussi, faĂźtes la conversation sur le trajet. On sait que les silences dans l’ascenseur sont trĂšs gĂȘnants.  Sans parler de la pluie et du beau temps pendant cinq minutes, montrez votre curiositĂ© en posant des questions sur les locaux et l’environnement de l’entreprise par exemple.

3 conseils Ă  appliquer aprĂšs votre rendez-vous

Soigner sa sortie des locaux

Pendant tout l’entretien vous avez donnĂ© le meilleur de vous-mĂȘme. Cependant, attention Ă  ne pas vous relĂącher dĂšs que l’échange est terminĂ©.

Aussi, aprĂšs un entretien d’embauche n’oubliez pas de remercier le recruteur Ă  la fin de l’entretien d’embauche. Lorsque ce dernier vous raccompagne vers la sortie, vous pouvez Ă©galement, l’inviter Ă  vous recontacter par mail ou par tĂ©lĂ©phone s’il souhaite d’autres prĂ©cisions.

Enfin, comme Ă  votre arrivĂ©e, portez attention Ă  tout ce qui vous entoure et soyez courtois. Pensez Ă  dire au revoir et Ă  souhaiter une bonne journĂ©e aux personnes qui croiseront votre chemin. L’impression du recruteur est importante mais les salariĂ©s que vous pouvez rencontrer peuvent avoir une influence sur la dĂ©cision finale en fonction de votre comportement.

Envoyer un mail de remerciement

remerciement

Afin de se dĂ©partager des autres candidats, il est conseillĂ© d’envoyer un mail de remerciement ou mail de motivation. Cet email peut ĂȘtre envoyĂ© soit le soir mĂȘme si vous avez un second entretien de prĂ©vue avec une autre personne de l’entreprise. Soit dans les 48 heures qui suivent l’entretien.

Mais quels sont les Ă©lĂ©ments Ă  indiquer dans ce mail de remerciement ?

Tout d’abord, comme son nom l’indique vous devez remercier votre interlocuteur pour votre Ă©change et le temps qu’il vous a consacrĂ©. Si plusieurs personnes Ă©taient prĂ©sentes et que vous n’avez pas leurs coordonnĂ©es, n’hĂ©sitez pas Ă  faire passer le message via ce mail.

Ensuite, il est de rigueur de confirmer son intĂ©rĂȘt pour le poste. Vous pourriez trĂšs bien aprĂšs rĂ©flexion retirer votre candidature.

Aussi, faĂźtes un rĂ©sumĂ© de que vous avez retenu de l’entretien : les enjeux du poste, les attentes du recruteur en faisant un parallĂšle avec vos points forts et ce que vous pouvez apporter Ă  l’entreprise.

Enfin, pour vous montrer motivĂ© et proactif, n’hĂ©sitez pas Ă  faire des propositions de plan d’action pour rĂ©pondre Ă  quelques problĂ©matiques que vous auriez Ă©voquĂ©es lors de l’entretien.

Relancer dans le bon timing

La derniĂšre Ă©tape consiste Ă  relancer le recruteur si vous n’avez pas de nouvelle suite Ă  votre entretien.

De maniĂšre gĂ©nĂ©rale, attendez d’avoir dĂ©passĂ© le dĂ©lai que le recruteur vous aura indiquĂ©. Souvent, il vous annonce un retour sous X jours ou semaines. Si vous n’avez pas de dĂ©lai, vous pouvez envoyer un mail de relance au bout d’une semaine. Il faut toujours ĂȘtre dans un dĂ©lai raisonnable pour ne pas donner l’impression de mettre la pression au recruteur dans sa prise de dĂ©cision.

ponctualité

Ainsi, dans ce mail, rappelez votre intĂ©rĂȘt pour le poste et demandez l’état d’avancement du processus de recrutement.

De mĂȘme, si vous avez eu une rĂ©ponse positive d’un autre employeur. Vous pouvez expliquer au recruteur dans le mail que vous avez besoin d’un retour de leur part car le poste proposĂ© vous intĂ©resse davantage pour telle ou telle raison et que vous souhaitez avoir leur rĂ©ponse avant de faire un retour Ă  l’autre entreprise.

Enfin, si vous n’avez pas de nouvelle du recruteur dans les 48 heures qui suivent l’envoi de votre mail, essayez de le contacter par tĂ©lĂ©phone.

L’embauche ne se joue pas uniquement sur l’entretien en tant que tel

En effet, la dĂ©cision du recruteur peut basculer facilement. MĂȘme si vous avez Ă©tĂ© convainquant en entretien sur vos motivations et sur votre valeur ajoutĂ©e, il suffit parfois d’un petit dĂ©tail rĂ©dhibitoire pour que la dĂ©cision change.

Aussi, il serait dommage que tout bascule suite Ă  un mauvais retour d’une personne croisĂ©e dans l’enceinte du bureau. Ou encore, car un autre candidat aura fait un mail de remerciement qui aura eu pour but de vous dĂ©partager.

Enfin, si vous ĂȘtes en recherche d’emploi, il faut vous montrer actif et vous donner toutes les chances de rĂ©ussite en jouant votre rĂŽle de candidat du dĂ©but Ă  la fin !

Pour en savoir plus et avoir plus de conseils en matiĂšre d’embauche, vous pouvez vous abonner Ă  ma chaĂźne Youtube.