Comment ne pas ĂȘtre sous pression quand vient l’heure des questions piĂšges en entretien d’embauche ?

Lors d’un entretien d’embauche vous serez obligatoirement en situation dĂ©stabilisante face au recruteur car vous ne pouvez pas prĂ©voir les questions qu’il va vous poser. En effet, vous ne pourrez pas Ă©chapper aux questions piĂšges ! Les recruteurs cherchent Ă  vous tester pour Ă©valuer votre motivation et votre sens de la rĂ©partie.

Aussi, la pire des choses Ă  faire est de rester sans rĂ©ponse lorsqu’il vous pose une question. Pour rĂ©ussir son entretien d’embauche et Ă©viter l’effet de surprise, il faut absolument prĂ©parer son entretien d’embauche en amont.

Lorsque le recruteur vous pose une question, n’hĂ©sitez pas Ă  prendre un temps de rĂ©flexion pour construire vos rĂ©ponses et votre argumentaire. Prendre quelques secondes est tout Ă  fait acceptable et le recruteur ne pourra pas vous en vouloir !

15 questions posĂ©es en entretien d’embauche que vous retrouvez frĂ©quemment et que vous pouvez anticiper !

1. Pouvez-vous vous présenter ? Parlez-moi de vous ?

L’entretien d’embauche dĂ©marre souvent par cette question. En effet, le recruteur vous donne la parole et vous laisse vous exprimer librement sur votre parcours professionnel. Concentrez-vous sur vos expĂ©riences professionnelles et ne partez surtout pas dans un rĂ©sumĂ© de votre vie personnelle (je suis mariĂ©(e) et j’ai 2 enfants et un chien
). Dans vos rĂ©ponses, le recruteur souhaite en apprendre plus sur vos compĂ©tences, alors ne rĂ©citer par votre curriculum vitae. Aussi, il analyse votre façon de restituer les informations (esprit de synthĂšse, informations chronologiques, discours structurĂ©). Par consĂ©quent, entraĂźnez-vous Ă  mettre en avant vos compĂ©tences clĂ©s en lien avec le poste Ă  pourvoir pour que le recruteur retienne votre valeur ajoutĂ©e ! Surtout, ne vous attardez pas sur vos anciennes expĂ©riences si vous avez dĂ©jĂ  une carriĂšre consĂ©quente.

parlez moi de vous

2. Pourquoi le poste à pourvoir vous intéresse-t-il ?

De mĂȘme, Les recruteurs posent frĂ©quemment cette question pour voir ce que vous avez compris du poste et ce qu’on attend de vous dans les missions que seront confiĂ©es. A l’occasion de cette question, mettez en parallĂšle vos compĂ©tences acquises avec celles attendues pour la tenue du poste. Vous pouvez Ă©galement mettre l’accent sur votre motivation en expliquant que le poste reprĂ©sente un challenge et une belle perspective d’évolution dans votre carriĂšre. Pour finir, n’hĂ©sitez pas Ă  apporter une ouverture dans votre rĂ©ponse en indiquant Ă  votre interlocuteur que le poste vous intĂ©resse mais Ă©galement l’entreprise et son environnement.

3. Quelles sont vos principales qualités et vos principaux défauts ?

Ensuite, s’il y a bien une question que vous ne devez pas manquer c’est celle-ci ! En effet, ayez toujours 3 exemples de points forts et de points faibles Ă  donner au cours de l’entretien. En ce qui concerne vos qualitĂ©s, n’en faites pas trop au risque de paraĂźtre prĂ©somptueux. Pour vos dĂ©fauts, parlez plutĂŽt d’axes d’amĂ©lioration. Évitez les phrases bateaux comme « je suis perfectionniste » ou « je travaille beaucoup » cela sonne faux et le recruteur l’aura entendu 10 fois dans la mĂȘme journĂ©e. L’exercice de cette question est de savoir prendre du recul sur sa personnalitĂ©. Enfin montrez que vous savez mettre des plans d’action en place pour amĂ©liorer les points de difficultĂ©.

4. Avez-vous des questions ?

Attention, l’erreur fatale Ă  ne pas commettre est de rĂ©pondre « non » Ă  cette question. Le candidat doit obligatoirement ĂȘtre capable de poser deux ou trois questions pendant l’entretien d’embauche. En effet, c’est un signe de son intĂ©rĂȘt pour le poste et l’entreprise. PrĂ©parez Ă  l’avance des questions que vous pourriez poser au cours de l’entretien. Elles peuvent ĂȘtre en lien avec le poste ou les projets de l’entreprise. Aidez-vous de l’annonce de l’offre d’emploi et des informations trouvĂ©es sur l’entreprise lors de vos recherches. Évitez les questions classiques comme « voyez-vous d’autres candidats ? » ou « y’a-t-il des tickets restaurant ? ».

questions piĂšges

6. OĂč vous voyez-vous dans 5 ou 10 ans ?

A la fin de l’entretien, le recruteur arrive toujours Ă  dĂ©gainer une petite question que l’on n’a pas prĂ©parĂ©. La question « oĂč vous voyez vous dans 5 ans ? Â» ou « quels sont vos projets Ă  moyen long termes ? Â». Il n’y a pas de bonne ou mauvaise rĂ©ponse Ă  cette question. Le recruteur recherche dans la rĂ©ponse votre degrĂ© de motivation, votre Ă©tat d’esprit si vous comptez faire un bout de chemin dans votre nouvelle mission. Aussi, il mesure votre ambition. Certaines personnes ne sont pas carriĂ©riste et cela peut se comprendre. Mais, mĂȘme si vous ne souhaitez pas Ă©voluer dans la hiĂ©rarchie essayez d’apporter une rĂ©ponse positive qui montre une volontĂ© d’évoluer, d’apprendre et d’avancer dans votre projet professionnel.

5. Savez-vous dire non ?

Ensuite, il arrive parfois que le recruteur vous pose la question « savez-vous dire non ? ». Certains futurs employeurs vous demanderont quelle serait votre rĂ©ponse si vous deviez rĂ©pondre Ă  une requĂȘte urgente du P-DG alors que vous aviez une autre mission en cours. C’est une maniĂšre dĂ©guisĂ©e de juger votre capacitĂ© Ă  vous affirmer et Ă  gĂ©rer les prioritĂ©s en situation de stress. Dans ce cas de figure, n’ayant pas peur de rĂ©pondre « oui, je sais dire non ». NĂ©anmoins, nuancez vos propos en expliquant pourquoi. Il est toujours prĂ©fĂ©rable de savoir dire non et d’expliquer pourquoi on ne peut pas faire ce que l’on vous demande plutĂŽt que de tout accepter et de mal faire ou ne pas respecter les dĂ©lais.

sous pression

7. Pourquoi avez-vous quitté votre précédent emploi ? Pourquoi souhaitez-vous quitter votre emploi actuel ?

Si vous ĂȘtes actuellement en poste le recruteur vous posera obligatoirement cette question. Il souhaite savoir si vous ĂȘtes vraiment motivĂ© dans votre dĂ©marche de recherche d’emploi et si on peut avoir confiance en vous. Si vous ĂȘtes sans activitĂ©, il voudra comprendre les raisons de votre dĂ©part de votre prĂ©cĂ©dent emploi. Aussi, si vous ĂȘtes parti dans le cadre d’une rupture conventionnelle, une dĂ©mission ou avez Ă©tĂ© licenciĂ© soyez franc avec lui. Il serait dommage de mentir et qu’il s’en rende compte lors de la prise de rĂ©fĂ©rence auprĂšs de votre ancien employeur. En revanche, mĂȘme si vous devez ĂȘtre franc, essayez d’apporter une note positive et ne dressez pas un tableau noir de votre prĂ©cĂ©dent employeur ou ne critiquez pas votre ancien responsable. Expliquez simplement vos divergences de points de vue, avec des raisons objectives et neutres.

8. Pourquoi avez-vous une période sans activité dans votre parcours professionnel ?

Aussi, si vous avez un trou dans votre CV, attendez-vous Ă  ce que le recruteur vous pose cette question. C’est toujours dĂ©licat pour le candidat d’expliquer pourquoi il est en inactivitĂ© depuis un moment ou pourquoi il a eu une longue pĂ©riode sans emploi durant son parcours. Dans cette situation, dites la vĂ©ritĂ© en apportant des Ă©lĂ©ments qui montrent votre motivation, votre persĂ©vĂ©rance Ă  trouver un emploi ou en mettant en avant les formations que vous avez suivies. Si votre dĂ©marche est proactive, le recruteur pourra comprendre que dans certains secteurs d’activitĂ© la concurrence est rude et le marchĂ© de l’emploi tendu.

chomage

9. Qu’attendez-vous de votre futur manager ?

Dans ces questions en entretien d’embauche, le recruteur cherche Ă  juger votre capacitĂ© Ă  vous intĂ©grer dans l’équipe et votre aptitude Ă  travailler avec votre futur responsable. Pour rĂ©pondre Ă  cette question, donnez quelques qualitĂ©s classiques attendues et ne dressez pas le tableau du chef idĂ©al au risque de paraĂźtre idĂ©aliste et trop exigeant. Par exemple, dĂźtes que vous attendez d’un responsable qui communique sur les projets en cours, qu’il vous donne des objectifs et qu’il vous motive au quotidien.

10. Comment vos anciens collÚgues ou vos anciens responsables vous perçoivent-ils ?

C’est une maniĂšre dĂ©guisĂ©e de vous poser la question sur vos qualitĂ©s et vos dĂ©fauts. Donnez des exemples prĂ©cis sur des situations professionnelles oĂč votre manager vous a complimentĂ© sur votre travail. D’autre part, si vous ĂȘtes restĂ© en bon terme avec votre ancien employeur, n’hĂ©sitez pas Ă  inviter le recruteur Ă  contacter votre ancien responsable s’il souhaite en savoir plus. Encore une fois, ayez en tĂȘte que ce genre de question est un test sur votre capacitĂ© Ă  vous auto Ă©valuer et Ă  prendre du recul.

11. Préférez-vous le travail en équipe ou en solitaire ?

N’apportez jamais de rĂ©ponse franche et fermĂ©e Ă  ce genre de questions en entretien d’embauche. Il faut Ă  tout prix nuancer vos propos. En effet, le travail en Ă©quipe est aussi primordial dans l’entreprise que savoir travailler en toute autonomie. Mettez en valeur votre esprit de solidaritĂ© envers vos collĂšgues en cas de rush. DĂ©montrez que la rĂ©ussite de vos objectifs personnels passe souvent par le travail collectif.

travail d'Ă©quipe

12. Pouvez-vous me dĂ©crire une situation professionnelle dont vous ĂȘtre particuliĂšrement fier ? Et pourquoi ?

Vous pouvez facilement prĂ©parer cette rĂ©ponse en amont pour ne pas vous retrouver coincĂ© le jour de l’entretien d’embauche. En effet, trouvez une situation prĂ©cise en lien avec le poste Ă  pourvoir oĂč vous avez accompli une mission rĂ©ussie. Expliquez au recruteur le contexte, les acteurs, les objectifs attendus. Enfin, ce que vous avez mis en place pour rĂ©ussir votre objectif et ce que vous en avez tirĂ©, ce que cela vous a apportĂ©.

13. Pouvez-vous me dĂ©crire une situation professionnelle oĂč vous avez Ă©tĂ© en difficultĂ© et qu’avez-vous fait pour surmonter cet obstacle ?

Cette question a le mĂȘme but que la prĂ©cĂ©dente. Le recruteur recherche votre capacitĂ© Ă  prendre du recul et votre capacitĂ© d’analyse sur une situation. Parlez d’une situation marquante oĂč vous avez Ă©tĂ© confrontĂ© Ă  un problĂšme. Aussi, expliquez au recruteur pourquoi vous vous ĂȘtes senti en difficultĂ© et comment vous avez opĂ©rĂ© pour vous sortir de cette situation. En effet, mĂȘme en face d’un obstacle il faut dĂ©montrer que vous savez rebondir !

14. Qu’est ce que vous ne supportez pas chez vos collùgues ?

Ne partez pas dans une Ă©numĂ©ration de toutes les critiques possibles que vous pouvez faire de vos anciens collĂšgues. En effet, cela pourra ĂȘtre mal perçu par le recruteur. De maniĂšre gĂ©nĂ©rale restĂ© Ă©vasif sur la question et ne rentrez pas trop dans le dĂ©tail. Dites que vous ĂȘtes dotĂ© d’un bon relationnel et que vous vous entendez bien avec tout le monde. Que vous n’avez jamais Ă©tĂ© confrontĂ© Ă  un conflit avec un de vos collĂšgue. Portez cette question Ă  votre avantage en disant que comme vous ĂȘtes quelqu’un d’optimiste vous n’aimez pas les gens nĂ©gatifs. LĂ  encore, le recruteur souhaite mesurer votre capacitĂ© Ă  vous intĂ©grer dans une Ă©quipe existante.

négocier votre salaire

15. Quelles sont vos prétentions salariales ?

Enfin, les questions sur vos prĂ©tentions salariales ne doivent ĂȘtre abordĂ©es que si elles vous sont posĂ©es lors de l’entretien d’embauche. Mais, comment bien rĂ©pondre Ă  cette question ? A cette Ă©tape de l’entretien d’embauche, il faut avoir confiance en vous. Vous devez rĂ©pondre avec assurance. Aussi, vous devez ĂȘtre sĂ»r de ce que vous valez. Annoncez vos prĂ©tentions en donnant une fourchette basse et une fourchette haute en annuel brut. Justifiez votre demande par telle expĂ©rience, telle connaissance. En revanche, ne soyez pas trop gourmand. Faites quelques recherches auparavant sur les salaires dans votre branche et Ă  votre niveau.

Si le recruteur vous demande votre salaire actuel, donnez votre salaire annuel brut. N’oubliez pas de prĂ©ciser le montant de vos primes, variables et avantages annexes (tĂ©lĂ©travail, ticket restaurant, voiture de fonction
). Vous pouvez dire que vous ĂȘtes Ă  tant, mais que vous souhaitez Ă©voluer sur la fourchette x-y. De maniĂšre gĂ©nĂ©rale, le recruteur souhaite savoir si vous rentrez dans sa fourchette de rĂ©munĂ©ration. Lors du premier entretien, il est rare qu’on entre dans les nĂ©gociations


Pour en savoir plus et avoir plus de conseils en matiĂšre d’embauche, vous pouvez vous abonner Ă  ma chaĂźne Youtube.