C’est votre premier entretien ou vous en avez déjà fait les frais dans vos précédents entretiens de recrutement. La question « qualité et défaut » est un grand classique du recruteur parmi les questions posées en entretien. Malheureusement, elle est souvent oubliée par les candidats lorsqu’il faut préparer un entretien d’embauche. Si vous souhaitez vous démarquer des autres candidats auprès des employeurs et réussir un entretien d’embauche, il ne faut pas faire l’impasse sur cette question posée et préparer votre argumentaire en amont.

Pourquoi le recruteur pose la question des qualités et des défauts pendant l’entretien ?

Certains recruteurs pensent que cette question n’a pas de sens. En effet, il est difficile d’évaluer la personnalité d’une personne sur la base dequalités humaines et défauts annoncés par le candidat. En revanche, pour que cette question soit plus pertinente, on pourrait envisager de la poser à un ancien responsable rh, drh, ou encore des anciens responsables hiérarchiques qui seraient plus objectifs sur la réponse à donner ! D’où l’importance de la prise de référence du futur employeur qui souhaite se renseigner sur ses futurs salariés avant de les recruter. Pour enrichir cette question et vérifier si votre réponse est spontanée, certain cabinet de recrutement ou entreprise, n’hésitent à vous faire passer des tests de recrutement et de personnalité.

En fait, l’intérêt de la question des points forts et des points faibles n’est pas tant dans « le contenu » de la réponse. Mais, plutôt, dans « le comment répondre ». En effet, c’est une manière pour votre interlocuteur de voir si vous avez préparé les questions d’entretien d’embauche. De plus, le recruteur veut analyser votre comportement face au stress en essayant de vous déstabiliser.
Le recruteur veut savoir également si le candidat est capable de se qualifier lui-même et de prendre un peu de recul sur son parcours professionnel. Le candidat doit savoir faire un rapprochement entre les aptitudes attendues pour la prise de poste et sa propre personnalité.

points forts

Comment préparer la question piège « qualité et défaut » en entretien ?

Qualité professionnelle ou compétence professionnelle ?

Que vous soyez dans le privé ou la fonction publique, voici quelques conseils pour ne pas tomber dans certains pièges.

Tout d’abord, attention à ne pas confondre les qualités professionnelles avec les compétences professionnelles. En effet, les compétences professionnelles s’apparentent plus à une compétence technique. Par exemple, la maîtrise d’un logiciel, d’une langue, ou encore d’une technique spécifique au secteur d’activité. Une qualité ou un défaut pour un entretien est un trait de votre personnalité.

Ensuite, vous devez rédiger la liste de vos qualités et vos défauts et argumenter pour chaque élément que ce soit positif ou négatif. Trouvez des exemples concrets à mettre en avant dans votre vie professionnelle.
Pour bien faire, donnez des adjectifs qui sont en adéquation avec le poste à pourvoir. En effet, pour vous inspirer dans votre réflexion, vous pouvez étudier l’annonce de l’offre d’emploi ou des fiches métiers où souvent plein d’indices y sont laissés !

Enfin, pensez à préparer cette question en anglais si vous postulez dans un environnement international. Le recruteur pourrait être amené à continuer l’entretien d’embauche en anglais à ce moment-là et il serait judicieux de réviser votre vocabulaire qualité et défaut.

Qualité professionnelle à adapter en fonction du type de poste

Dans cette question posée, le recruteur veut vérifier l’aptitude du candidat.  En effet, les qualités professionnelles sont déterminantes pour jauger la capacité d’adaptation du candidat sur sa prise de poste. Il a besoin de se projeter sur sa manière d’agir et de se comporter au sein d’un environnement ou d’une équipe déjà en place. C’est pourquoi, vous devez absolument adapter votre réponse au poste mais à l’entreprise. Pour cela, renseignez vous sur la culture d’entreprise.

Utiliser le terme « axe d’amélioration » plutôt que défauts ou faiblesses

Ici, ne faites pas l’erreur de dire à votre interlocuteur que vous n’avez pas de défaut !  En effet, vous devez faire l’effort de donner au recruteur au minimum deux ou trois exemples. Pour ne pas être trop négatif, utilisez le terme « axe d’amélioration » qui aura une meilleure connotation.

Le but de la question des défauts est de vérifier votre objectivité. Si vous avez assez de maturité et un bon esprit auto critique. Enfin, si en connaissant vos limites vous êtes capable de mettre en place des plans d’action pour progresser et atténuer les effets négatifs de vos défauts.

Il est conseillé de trouver des défauts où vous pouvez apporter quelque chose de positif. Évitez surtout les réponses bateau du style je suis trop « perfectionniste ».

qualités et les défauts entretien

Top 10 des exemples de qualité et défaut à donner en entretien de recrutement

5 exemples de qualités et leur signification

Autonome : 

Vous ne dépendez pas toujours d’une autre personne. Vous savez avancer seul dans l’exécution de vos missions. En d’autres termes, cela veut dire que vous savez prendre initiatives et vos propres décisions et que vous en assumez les responsabilités. Pour vous, c’est valorisant d’y arriver par vous-même et c’est un moyen de vous auto motiver !

Optimiste :

Vous avez un bon état d’esprit et croyez qu’il y a toujours une solution à chaque problème. Vous voyez le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. En effet, dans une période de crise ou en cas de gros problème vous savez aller de l’avant. Vous apparaissez comme un levier dans une équipe en emportant les autres dans votre vision des choses.

Adaptable :

On parle de flexibilité ou d’adaptabilité face à des situations changeantes ou bien même face à des interlocuteurs. Cela montre que vous n’avez pas peur du changement. Enfin,  que vous savez aussi adapter votre discours en fonction des personnes qui sont en face de vous, même si vous n’êtes pas d’accord avec elles.

Discret : 

Vous savez rester à votre place. Cette qualité est très appréciée si vous travaillez dans un environnement confidentiel. L’essentiel est de montrer que vous n’êtes pas non plus introverti mais que vous avez bien le sens de la confidentialité. En d’autres termes, que vous savez prendre du recul par rapport à un contexte donné et que vous n’allez pas courir au café pour diffuser des rumeurs.

Sociable/souriant : 

Vous êtes facile à vivre et doté d’un bon relationnel. Aussi, c’est agréable de travailler avec vous. Vous savez mettre l’ambiance dans l’équipe ! Cependant, il faut penser à nuancer vos propos en précisant que même si vous savez créer des liens facilement avec votre entourage vous savez qu’il y a des temps pour se détendre et des temps pour travailler.

qualités humaines

5 défauts qui sont bien perçus en entretien

Franchise :

Vous avez tendance à dire ce que vous pensez. Attention, à ne pas faire peur au recruteur. Pensez à le rassurer en lui expliquant que vous préférez travailler dans un environnement où tout est clair pour éviter les conflits et les quiproquos. Aussi, même si vous dites ce que vous pensez, vous savez être diplomate et adapter votre discours en fonction de votre interlocuteur.

Méfiant :  

Vous avez tendance à prioriser votre opinion plutôt que celle des autres car vous avez du mal à accorder votre confiance. Surtout, il faut insister sur le fait que cette méfiance implique un travail de vérification de votre part. Cela met en avant votre sérieux quant aux informations que vous allez retransmettre.

Timide : 

Vous ne parlez pas beaucoup, mais vous êtes efficace. Vous avez besoin d’être dans votre bulle pour être productif. Il vous faut du temps pour vous dévoiler, vous livrer, le temps d’apprivoiser votre environnement. Rassurez le recruteur pour pas que cela paraisse comme être introverti. Pour cela, donnez une limite dans le temps. En effet, lorsque vous vous sentez plus à l’aise la barrière de la timidité s’efface.

Besoin de contrôle :

Vous avez besoin de tout contrôler. Que ce soit votre travail ou bien vos émotions. Expliquez au recruteur que vous aimez les choses bien faites. Aussi, que déléguer requiert un effort de votre part. Ensuite, pour atténuer vos propos vous pouvez insister sur le fait que vous êtes un leader. Enfin, votre besoin de diriger vous pousse à mettre en place des points de contrôles pour vérifier le travail qui a été délégué.

Nerveux ou anxieux : 

Cela peut être un défaut humain qui survient lorsque vous êtes en réunion ou lorsque vous devez prendre la parole ou encore présenter un projet. Par conséquent, il faut que vous expliquiez au recruteur que cette nervosité est liée à la prise de parole en public et que pour y remédier vous préparez à l’avance vos présentations.

timide

En conclusion, il ne faut plus avoir peur de cette question et être sous pression face au recruteur ! Avec une bonne préparation, il devient très simple de parler de ses qualités et de ses défauts en entretien d’embauche.

Pour réussir son entretien d’embauche, voici ce qu’il faut retenir :

Donner des qualités et des défauts qui interviennent dans le cadre de votre travail.
Construisez votre réponse en la présentant sous un angle positif avec un avantage pour le recruteur.
Il n’est pas nécessaire de mentir. Soyez modeste sur vos qualités et assumer vos défauts.
Préparez des exemples concrets, des anecdotes pour illustrer ce que vous dîtes et stimuler l’imagination du recruteur.
Enfin, restez vous-même et soyez sincère.

Pour en savoir plus et avoir plus de conseils en matière d’embauche, vous pouvez vous abonner à ma chaîne Youtube.