Comment préparer un entretien d’embauche et répondre aux attentes des recruteurs pour réussir son entretien d’embauche ?

Préparer un entretien d’embauche n’est pas un exercice facile à faire pour tous les candidats. En effet, le recrutement n’est pas une science exacte. Un entretien de recrutement avec plusieurs recruteurs pourra être perçu différemment pour un même candidat. On dit souvent, qu’il y a autant d’avis qu’il y a de recruteur.

Cependant, même si la perception peut être différente, le succès de ce rendez-vous dépend de plusieurs facteurs, et ce, quel que soit votre interlocuteur en face de vous. Donc, il est donc primordial de porter une grande attention à la préparation de votre entretien pour vous démarquer des autres candidats.

Quels sont les attentes du recruteur en entretien d’embauche que vous devez préparer?

Au cours de l’entretien de recrutement, le recruteur vous écoute et vous observe afin d’analyser votre profil et d’en juger sa compatibilité avec le poste visé et son environnement. Le résultat de son analyse et donc la réussite de votre entretien dépend de ces points d’observation que l’on peut décliner en quatre facteurs.

Les compétences à mettre en avant

En effet, si vous avez été convoqué en entretien c’est pour discuter de votre candidature mais avant tout pour que le recruteur vérifie les informations concernant vos compétences professionnelles qui sont indiquées dans votre curriculum vitae. En outre, votre futur employeur recherche une personne qui pourra être opérationnelle rapidement afin de prendre les dossiers en mains. Vous n’êtes pas embauché pour faire acte de présence…

Le contenu de vos propos et vos réactions

préparer un entretien d'embauche

Aussi, lors d’un entretien, le recruteur va vous poser quelques questions. Dans vos réponses il cherche à savoir si vous avez bien préparé votre entretien d’embauche. Si vous connaissez un minimum de choses sur la culture d’entreprise. Mais encore, si vous avez réfléchi aux questions pièges. Plus que le contenu, il analyse vos réactions et votre manière de vous comporter face à une situation inconfortable, face à l’inconnu, au stress et à la difficulté.

La performance pour démontrer votre motivation

Ensuite, lorsque vous êtes en entretien d’embauche, vous devez tout donner ! Vous avez commencé à montrer votre intérêt pour le poste et l’entreprise en entretien téléphonique mais c’est le moment de prouver votre motivation. Pour cela, il va falloir aiguiser votre argumentaire et performer dans votre présentation ! En effet, le recruteur a besoin de juger votre sincérité concernant votre motivation. Il souhaite embaucher une personne de confiance qui est réellement motivée pour le poste à pourvoir et qui ne va pas partir au bout de quelques mois.

Le feeling avec votre interlocuteur

Enfin, c’est le moyen pour les personnes en charge du recrutement de voir votre aptitude à vous intégrer dans l’entreprise. Il est important pour lui de savoir si vous pouvez facilement vous adapter dans l’équipe déjà en place. Aussi, si vous correspondez aux valeurs de l’entreprise. Pour juger de cette compatibilité, le recruteur n’a que le feeling comme indice !

Le recruteur recherche quelqu’un de compétent mais avant tout une personnalité !

Aussi, le feeling occupe une très grande place dans le jugement du recruteur. La réussite de votre entretien passe par une bonne préparation en amont de ces trois derniers points cités mais avant tout par le feeling avec votre futur employeur. C’est LE facteur qui va conditionner votre embauche. En effet, vous aurez beau avoir toutes les compétences requises pour le poste visé, des expériences incroyables ou un argumentaire béton sur votre motivation, si le recruteur ne vous sent pas ou n’aime pas votre personnalité c’est terminé…

C’est pourquoi, pendant l’entretien, vous devez être irréprochable et faire bonne impression. Votre objectif est d’arriver à diriger l’attention du recruteur uniquement sur ce que vous dîtes et ne pas le déconcentrer avec des petits détails qui ne joueront pas en votre faveur. Bref, pour que le feeling opère, il faut lui donner ce qu’il attend :

Être ponctuel

ponctuel

Premièrement, il n’y a rien de mieux pour mettre le recruteur de mauvaise humeur avant votre arrivée si vous êtes en retard. En effet, la ponctualité est le premier critère d’observation que le recruteur va pouvoir juger. Pour ne pas arriver en retard, pensez à prendre un peu de marge sur votre temps de transport. Vous n’êtes jamais à l’abri d’un imprévu. De même, si vous en avez la possibilité, repérez les lieux avant le jour j. Enfin, en cas de retard, et même de 5 minutes, pensez à prévenir afin de le rassurer sur votre arrivée !

Être dynamique

En effet, les employeurs recherchent des salariés motivés. La motivation passe par une attitude dynamique et positive. Le candidat doit faire attention à sa façon de marcher, de se tenir sur sa chaise, ou encore, de parler. Par conséquent, votre discours doit être structuré et animé pour apporter une bonne dynamique dans votre échange. Aussi, montrez que vous êtes intéressés par ce que dit votre interlocuteur et n’hésitez pas à prendre des notes. Montrez que vous avez confiance en vous.

Préparer un entretien d’embauche avec de la matière dans votre discours

Souvent, le recruteur vous donne la parole et vous dit « parlez moi de vous ». Certes, cette question peut vous déstabiliser d’un premier abord. Il s’agit là de se présenter rapidement et de parler de son parcours professionnel en mettant en avant ses compétences clés. La difficulté est d’apporter un intérêt dans votre discours pour accrocher le recruteur. En effet, il ne faut pas réciter bêtement son CV. Il faut apporter des éléments nouveaux en parlant de son expérience professionnelle avec des exemples concrets.

De même, évitez d’apporter des réponses évasives aux questions ouvertes posées. Il n’y a rien de plus frustrant pour le recruteur lorsqu’au bout de 5 minutes vous n’avez plus rien à dire ! Sachez argumenter vos réponses et préparer à l’avance certains questions d’entretien d’embauche. Comme, vos points forts et vos points faibles par exemple.

Maîtriser vos tics de langage et votre gestuelle

communication non verbale

En effet, comme vous le savez sans doute, la première impression est souvent la bonne ! Le recruteur va porter une grande attention à votre savoir être. Par conséquent, la manière de s’habiller pour un entretien n’est pas anodine. Une fois votre tenue vestimentaire choisie, il faut maîtriser votre communication non verbale : votre apparence, votre posture ou votre langage corporel.

Aussi, évitez de jouer avec votre stylo ou avec vos cheveux. De même, essayez d’être posé, décontracté, et de ne pas paraître stressé. Vous pouvez prendre un temps de réflexion avant de répondre. Cela évite les tics de langage et de répéter sans cesse les « en fait », « du coup », « voilà » …

Montrer votre intérêt et votre ambition

Souvent, certains candidats arrivent en entretien sans vrai projet professionnel. Les recruteurs s’en aperçoivent car ils ne savent pas dire NON et sont prêts à faire n’importe quoi pour trouver un emploi. Même, si dans la réalité c’est peut-être votre cas, il est nécessaire de montrer au recruteur que votre vie professionnelle est inscrite dans vos projets à moyen et long terme. C’est pourquoi vous devez préparer cet élément pour un entretien d’embauche.

Ensuite, pour réussir votre entretien, il faut se renseigner sur le secteur d’activité, la politique de recrutement. Posez des questions sur des projets futurs, les enjeux, la stratégie plutôt que de vouloir commencer à négocier votre salaire dès le premier contact ! C’est à proscrire sauf si cela fait partie des questions posées.

Enfin, expliquer à votre interlocuteurs vos ambitions et vos souhaits pour le poste sans mentir et en étant sincère.

Préparer un entretien d’embauche en suivant ces quelques conseils d’entretien n’est pas compliqué !

Pour conclure, préparer un entretien d’embauche c’est la clé pour trouver un job. N’oubliez surtout pas que le feeling joue une place importante dans le jugement du recruteur. Vous pouvez avoir le meilleur CV du monde, si vous agacez le recruteur, il ne pourra pas se projeter avec vous et ne souhaitera pas vous recruter.

Pour en savoir plus et avoir plus de conseils en matière d’embauche, vous pouvez vous abonner à ma chaîne Youtube.